Les associations de défense animale

En Franche-Comté

“Cette association a pour objectif de sensibiliser la population de la Bourgogne et de la Franche Comté à l’exploitation animale et à la protection de la nature, faire découvrir les méthodes alternatives à cette exploitation, informer et aider la population à changer ses comportements, et, plus largement, contribuer au respect des dispositions légales et réglementaires régissant le statut des animaux et la protection de la nature ou ayant sur le sort de ceux-ci une incidence directe ou indirecte, défendre et protéger la nature et la cause animale par tous moyens, notamment par le biais d’actions préventives et pacifistes telles que tenue de stands informatifs, tractage, organisation de conférences-débats, vidéoprojections, concerts, manifestations…”

Association basée en Franche-Comté mais à territoire d’action plus large, Humanimo a vocation à servir la cause animale dans tous les domaines.

Défense Animale Belfort est une association créée en 2014.
Venir en aide aux animaux en détresse. Dénoncer la cruauté et lutter contre les souffrances qui leur sont infligées, se battre pour leurs droits et le respect de leur Vie telle une brigade protectrice animalière.

Le centre ATHENAS est le seul centre de sauvegarde de la faune sauvage en Franche-Comté et Bourgogne Est. Il recueille et soigne chaque année plus de 1200 animaux sauvages en difficulté, pour les relâcher dans le milieu naturel. C’est également le seul en France à traiter lynx et chat forestier. 

Stérilisation de chats libres, soins vétérinaires, placement en famille d’accueil, adoptions :

 

 

La LPO a pour but la protection des oiseaux et des écosystèmes dont ils dépendent, et en particulier de la faune et de la flore qui y sont associées, en Franche-Comté.

Association sur Pontarlier œuvrant pour l’abolition de toute souffrance animale.

LEST (Luttons Ensemble pour la Sauvegarde de la Terre) est une junior association habilitée en avril 2005 par des jeunes de 13 ans souhaitant défendre les animaux et l’environnement. Droits des animaux, écologie radicale, Véganisme.

Le Resto Trottoir est un collectif Food Not Bombs bisontin et il s’inscrit dans le mouvement international des FNB. Resto Trottoir, ce sont des individu.es qui se réunissent régulièrement pour créer des moments de convivialité dans la rue en organisant des repas gratuits et végétaliens.

En France

“Une association centrée sur les animaux utilisés dans la consommation alimentaire (viande, lait, œufs, poisson), s’intéressant à leurs conditions d’élevage, de transport, de pêche et d’abattage. Elle articule son travail sur 3 axes complémentaires :
– Rendre compte de la réalité des pratiques les plus répandues, les faire évoluer ou disparaître par des campagnes d’information et de sensibilisation. Repérer et tenter de faire sanctionner les pratiques illégales par des actions en justice.
– Démontrer l’impact négatif de la consommation de produits animaux (terrestres ou aquatiques) et proposer des alternatives.
– Nourrir le débat public sur la condition animale, soulever la question du spécisme, revendiquer l’arrêt de la consommation des animaux et des autres pratiques qui leur nuisent.”

Une mine d’information. « Alternatives Végétariennes », sa revue trimestriellement vaut elle aussi le détour.

Cette association se fait connaître par des actions visuellement percutantes. Elle promeut le véganisme et condamne fermement le spécisme.

Collectif abolitionniste œuvrant à la sensibilisation aux droits des animaux.

“Notre comité s’oppose à  l’expérimentation animale pour des raisons strictement scientifiques. Notre président et nombre de nos membres sont des chercheurs d’envergure internationale et nous pensons donc pouvoir légitimement nous exprimer sur ce sujet. C’est là  le pourquoi d’Antidote Europe : informer sur les dégâts que cette pratique provoque sur la santé humaine et sur l’environnement et promouvoir des méthodes véritablement scientifiques.”

“Pro Anima est un comité scientifique, apolitique et indépendant, rassemblant des personnalités bénévoles actives du monde de la médecine, de l’enseignement et de la recherche. Il est souhaitable de se passer des tests sur les animaux pour des raisons scientifiques, écologiques et éthiques.Il existe aujourd’hui, dans tous les domaines scientifiques des alternatives valables et plus fiables que les tests sur animaux.”

Association étudiante qui se mobilise contre l’exploitation animale (débat, information, promotion de repas végé dans les cantines/self…)

Pour une agriculture respectueuse des animaux, des hommes et de la planète.

2 réflexions au sujet de « Les associations de défense animale »

    • Bonjour Hélène, nous n’avons pas pu ignorer certains de ses propos discriminants, nous avons donc préféré le noté parce que nous tenons autant à notre antiracisme qu’à notre antispécisme. Nous respectons dans tous les cas le travail qu’elle et sa fondation font pour les animaux non-humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *