Nuit Debout devant l’abattoir S.B.A. de Besançon

AFF_269Life_Verticale_noire

Voici le texte officiel de l’association organisatrice :

« L’association 269 Life Libération Animale organise la 2ème édition des « Nuits debout devant les abattoirs » qui se déroulera du mardi soir 26/09 à 18h jusqu’au mercredi 27/09 5h du matin (heure d’ouverture des abattoirs).

Il s’agit d’une action citoyenne de grande ampleur qui vise à attirer l’attention du public et des médias sur cet holocauste silencieux et toléré par notre société : celui des animaux. Appartenant au mouvement antispéciste, l’association 269 Life Libération Animale ne revendique pas simplement l’amélioration de leurs conditions d’élevage, nous pensons que c’est l’exploitation elle-même qui est indéfendable et qui doit être abolie.

Cette action est légale et consiste à rester aux portes des abattoirs (sur la voie publique, en dehors du périmètre privé du site visé) pour une veillée silencieuse et statique. Vous êtes invités à nous rejoindre et à rester 1h, 2h ou toute la nuit. Pour des raisons de sécurité, les groupes de veillées devront être constitués d’au moins 10 personnes. Il ne s’agit aucunement d’un blocage d’abattoir ou de bétaillère.

Des prises de parole pourront être organisées (lecture de textes, témoignages, discussions…). Vous pourrez déposer des mots, des fleurs ou des bougies à proximité des grilles, faire un 269 en bougies. (…)
Nous serons devant un lieu où des individus perdent la vie. Nous vous demandons de respecter le calme et de veiller dans une ambiance solennelle (pas de musique, pas de pique-nique, pas de mégaphone). »

À Besançon, des individu-es et collectifs organisent cette action.

<Indication du lieu sur une carte>
<Événement Facebook pour Besançon>
Avec bientôt d’autres informations : programme des lectures, atelier pancarte…
<Article paru dans Macommune.info>
<Vidéo récapitulative de l’édition précédente>

Tract_Imp

Action de rue contre le foie gras

« Pour un Noël fantastique, pensez au foie hépathique ! »
pa-no
Ce samedi 3 décembre, nous étions une bonne dizaine, de collectifs et associations différent-es, à aborder les passant-es sur un thème lié aux fêtes de fin d’année : le foie gras (même si ce n’était qu’une porte d’entrée pour aborder toutes les thématiques liées à l’exploitation animale).
 dsc06267Happening, panneaux informatifs ou en mode ironique, tracts de L214 et dégustation de délicieux foie-pas-gras-végétal appuyaient notre propos.
L’accueil a été globalement favorable, confirmant que 51 % des français sont pour l’interdiction du gavage des canards et des oies dans la production de foie gras. 61 signatures ont été récoltées.
>la pétition L214 du moment<
>La fabrication du foie gras

dsc06266Une après-midi positive donc, dommage que la police municipale nous ait interrompus en fin d’après-midi, nous demandant de quitter les lieux puisque nous n’avions pas d’autorisation. C’est la toute première fois que cela nous arrive depuis 5 années d’action militante sur Besançon. Notre présence aurait-elle indisposé les vendeurs de foie gras du marché de Noël ? Mais l’information est passée largement, les discussions furent positives, nous reviendrons…

beau

Article dans L’Est Républicain

Recette du flapjack

Parce que la cuisine anglaise n’est pas toujours douteuse… 😉 Voici une recette anglo-vegan toute facile et très gourmande : celle du flapjack.

flapIngrédients :

125g de flocons d’avoine (petits)
70g de margarine (non allégée, c’est mieux pour la texture)
40g de sucre
2 cuillères à soupe de sirop d’agave (sirop de sucre roux dans la version originale)
2 carrés de chocolat noir (en option)

Faire fondre la margarine dans une casserole, incorporer le sucre, puis l’avoine et le sirop d’agave. La texture doit être humide mais pas trop collante. Placer la « pâte » dans un plat de taille adaptée : le but va être de presser la pâte afin qu’elle soit bien compacte (j’ai utilisé le couvercle de la boîte de margarine pour presser^^). Placer les deux carrés de chocolat sur le dessus.

Cuire au four à 180° pendant environ 15 minutes, à ajuster en fonction du four ; la texture finale doit être molle sans être trop friable… Tartiner les carrés de chocolat pour un gourmand chocolate topping :). Laisser refroidir avant de déguster.
Variations : avec des fruits secs, de la noix de coco, un topping au caramel…

Bilan de la Journée d’Action Vegan du samedi 10 septembre

Période d’accalmie pour le CABle durant l’été, et, peu après la rentrée, nous avons participé, en cette journée ensoleillée, à la Journée d’Action Vegan au square Saint-Amour, sur la question animale.

Les associations et collectifs Combactive, Animus Defend Animals, Animalsace, Humanimo, Défense Animale Belfort, Le CABle, le photographe animalier Patrice Raydelet, ainsi que les Éditions L’Âge d’Homme avec leur collection V, étaient présent-e-s durant tout l’après-midi sur le square, pour informer et échanger sur la question des droits des animaux, avec les aspects éthiques, et donc alimentaires, politiques, économiques, environnementaux, etc, qui en découlent.

Tracts, brochures, livres, tee-shirts, badges, pétitions, exposition de nombreux panneaux informatifs, coin lecture jeunesse, exposition de photos et de peintures, étaient au rendez-vous.

Tout-e un-e chacun-e a pu se régaler de chouettes et délicieuses pâtisseries véganes concoctées par L’Age d’homme. Crêpes véganes par Combactive, boissons, assortiment de graines, étaient proposé-e-s également.

Les discussions ont pu se prolonger pour celles et ceux qui sont venu-e-s passer la soirée au rythme des Fées Minées au bar « Ze Muzic All », pour ensuite apprécier un repas, végane lui aussi, concocté par le collectif Resto Trottoir.

Journée enrichissante et riche en émotions.

Avec l’espoir que la vision que l’on peut avoir des autres animaux continue à évoluer dans le bon sens, car comme nous, ce sont des êtres sentient-e-s qui ont aussi le droit de disposer d’eux-mêmes.

A suivre…affiche-10-sept

Deux actions contre les cirques avec animaux

23 pays ont banni les cirques utilisant des animaux, dont la Belgique, la Finlande, l’Inde, le Mexique…

En France, certaines villes ont fait de même, comme par exemple Ajaccio, Chartres et Orgelet (en Franche-Comté).

Hélas, Besançon et Belfort n’ont pas (encore) fait ce choix… Le cirque Pinder était récemment de passage dans ces deux villes.

Mardi 14 juin, nous nous sommes rendu-es à  Micropolis pour distribuer des tracts d’information aux spectateur-es :

Nous espérons que ces renseignements donneront à réfléchir. Ce fut le cas pour au moins deux personnes, qui sont ressorties sans avoir assisté au « spectacle » – une belle surprise !

Samedi 18 juin, nous avons rejoint les rangs de l’association Défense Animale Belfort. Nous étions une quarantaine devant l’entrée du cirque, avec moultes panneaux et tracts d’information.

Pinder-Jean-Richard-1971-mag

Pour en revenir aux faits, la campagne Cirques de France de Code Animal rassemble de nombreuses informations sur le sujet, dont voici des extraits :

« Les animaux sociaux, comme les éléphants et la plupart des herbivores, sont astreints à vivre en solitaire, tandis que les animaux solitaires comme les tigres doivent composer avec une vie de groupe. »

La satisfaction de certains comportements naturels est impossible : explorer, gratter le sol, courir…

« Les stéréotypies sont définies comme des séquences comportementales incongrues, répétitives et sans signal d’arrêt. Balancement, aller-retours… »
Autres comportements inquiétants : apathie, agressivité, auto-mutilations…

« La relation dresseur-animal peut évoquer le fameux syndrome de Stockholm – des animaux psychiquement si fragilisés reportent sur leur dresseur les interactions qu’ils ne peuvent pas avoir avec leurs congénères. »

« Le dressage repose sur une technique diaboliquement simple et efficace : la douleur infligée par le dresseur en cas de refus de l’animal doit être plus intense que la douleur ressentie par celui-ci lors des numéros qui l’avilissent. Un éléphant ne se mettrait pas assis de lui-même, un tigre craint le feu… « 

« La détention est autorisée en France sous réserve d’obtention d’une autorisation administrative dénommée « Certificat de capacité ». Un système aussi vide de réflexions éthologiques ne saurait évidemment fonctionner correctement ; ainsi, nombreux sont les circassiens qui détiennent des animaux, dont certains dangereux, sans cette autorisation administrative. »

Galette customisée

Vous êtes fan d’amande, végétalien-ne,  et voulez faire un dessert qui en impose, le tout en ne cuisinant qu’une demi-heure à peine ?
Cette recette est pour vous !
super galette2Ingrédients :
2 pâtes feuilletées
220g de poudre d’amande
90g de sucre de canne
75g de margarine réchauffée
20g de fécule de maïs
3càs d’amaretto ou 1càc d’extrait d’amande
3càs de crème d’avoine
1 pincée de sel
50g de chocolat noir émietté (optionnel)
1 sachet de sucre vanillé (optionnel)
Pour la dorure :
1càs de crème d’avoine
1càs de sucre glace
2càs de sirop d’agave (optionnel)

Préparation :
Température du four : 200°.
Mélanger tous les ingrédients de la garniture sauf le chocolat jusqu’à obtenir une pâte souple et granuleuse.

Dérouler une pâte dans un grand plat à tarte. La piquer à la fourchette. La faire cuire à blanc pendant 5 min. Y répartir la garniture, puis le chocolat.

Poser la seconde pâte sur l’ensemble, joindre les bords. Badigeonner généreusement avec le mélange à dorer. Cuisson : environ 20 minutes.

Table de presse/tractage samedi 13 février

Toutes nos excuses pour les personnes potentiellement intéressé-e-s, mais nous sommes contraint-e-s d’annuler l’action de ce samedi pour cause de pluie. Ce n’est que partie remise.

Ce samedi 13 février, à 15h, n’hésitez pas à venir nous rejoindre place du 8 septembre pour nous aider et/ou discuter autour d’une table d’information, ainsi que pour tracter sur le sujet de l’abolition de la viande, et, par extension, l’égalité animale. Boissons chaudes seront au rendez-vous. A samedi !
affiche-abolir-la-viande

SMAV janvier 2016

Semaine mondiale d’abolition de la viande, l’occasion pour le Cable d’interpeller les promeneurs de la rue principale du centre ville de Besançon en ce samedi 23 janvier, ensoleillé. 
La table de presse propose de nombreux tracts sur les différentes exploitations animales et les alternatives éthiques, ainsi qu’un poste de visionnage de vidéos.
Par ailleurs, nous distribuons largement le tract de L214 Abolissons la viande, tentons d’engager la discussion autour de l’idée d’éradiquer totalement la viande de nos repas. Beaucoup passent leur chemin, tract en main, sans un mot. Que deviendront ces tracts ? Tout espoir est permis…
D’autres réagissent avec un Moi j’aime trop la viande jeté de façon inconséquente, que nous ne pouvons laisser passer. Que répondre pour faire vaciller tantôt une arrogance égoïste tantôt une provocation amusée, ou même parfois presque un ton d’excuse ? Les répliques sont de tonalités différentes mais nous nous laisserons à peine gagner par la lassitude après 3 heures de distribution et une petite dizaine de réactions de ce type.
Heureusement, nous avons pu avoir des discussions plus constructives, qui nous encouragent à poursuivre la sensibilisation. Les personnes rencontrées se posent des questions, nous posent des questions, sont prêtes à entendre une argumentation qui remet leurs pratiques en question.
« Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence. » Le temps paraît long mais nous sentons que les mentalités évoluent…

Lettre d’infos du CABle : janvier 2016

Rejoignez-nous pour notre première action de l’année :

A l’occasion de la Semaine Mondiale d’Abolition de la Viande (voir ici : http://meat-abolition.org/fr/smav) qui aura lieu dans plusieurs villes dans le monde, le CABle tiendra le samedi 23 janvier 2016, à 15h place du 8 Septembre, un stand d’informations.
Nos buts : faire réfléchir sur cette revendication qui n’est pas si utopique et promouvoir un mode d’alimentation végétale afin d’épargner la vie de millions d’êtres sentients.
N’hésitez pas à venir partager un moment avec nous, avec l’espoir, peut-être, que le végétalisme fera partie de vos bonnes résolutions pour cette nouvelle année 2016.

frise-pour-eux

Infos et pétitions :

Le 9 janvier a lieu La journée sans fourrure. Action de Combactive à Besançon, action de la fondation BB à Paris.

Foie Gras : Nouvelle enquête saisissante de L214, se focalisant sur le calvaire vécu par les poussins.

Les primates, victimes de la science. Non à l’ouverture d’un nouvel élevage près de Strasbourg et à l’envoi de singes dans l’espace.

Législation : Le FBI considère désormais la maltraitance animale comme un crime.

Éthologie : Revoyons nos a priori sur <les poules> et sur <les poissons> !

Alimentation : La première boucherie vegan du monde va ouvrir.

Animalistement,
Le CABle

Projection du documentaire Speciesism

Dans quelques jours, nous projetterons un documentaire sur le sujet du spécisme.

bg-homeIl s’intitule Speciesism et sera en anglais sous-titré français,
ce jeudi 3 décembre à 20H au grenier du 4B de la Place du Jura.

>Bande-annonce<
>Site officiel<

Résumé très succinct :
Dans ce documentaire, on suit l’enquête d’un jeune homme qui se pose des questions sur l’exploitation des animaux. Comment ? Qui ? Où ? et enfin, pourquoi ? Qu’est-ce donc que le spécisme ?