Action de rue : INFO²

Le CABle (Collectif Animaliste Bisontin, un lien vers une éthique) organise une action de rue le 20 octobre de 14h à 16h, Place Pasteur à Besançon.

Cette action a pour titre INFO². 4 écrans diffusent des vidéos sans commentaires dans le but d’interpeller les passant-es sur la souffrance animale. Des militant-es sont là pour dialoguer avec les personnes qui le souhaitent.

C’est une façon de protester contre les maltraitances et les mises à mort des animaux, de donner à voir une réalité habituellement cachée et bien sûr d’inviter chacun-e à repenser son rapport aux animaux.

Cette action est déclarée,
et prend pour modèle les actions Cube of Truth d’Anonymous for the Voiceless.

+-+-+-+-+-+-+-+-+-+
Cette action nécessite une dizaine de personnes.
– 8 personnes silencieuses pour porter un écran ou un panneau à qui nous prêterons un masque tout blanc, et qui devront s’habiller en noir (si possible avec une capuche), pour l’effet visuel,
– et quelques autres personnes pour dialoguer avec les passant-es (dans ce cas des militant-es, nous sommes assez pour tenir ces rôles).
Appel à volontaires : dites-nous si vous pouvez nous rejoindre. Un grand merci d’avance !

Compte rendu – Marche de recueillement contre l’exploitation animale 27/01/2018

Le collectif Le CABle organisait sa première marche de recueillement (et sa première marche tout court !), ce samedi de janvier à Besançon.

Extrait Presse Bisontine

Un domaine dans lequel nous débutons également : nous avions contacté la presse pour annoncer plus largement cette action. Ainsi, elle a été annoncée dans les articles :
– de La Presse Bisontine, qui préparait justement un dossier sur « ces bisontins qui défendent la cause animale » : http://www.presse-bisontine.fr/journal/presse-bisontine-195
– sur Actu Bisontine : http://actubisontine.com/vegan-ca-gagne/

Le rendez-vous était donné à 17H sur la place de la Révolution. Son centre était occupé par la braderie à ce moment-là. Nous nous sommes donc installé-es sur un coté de la place, avec quelques panneaux, banderoles et bougies. Avant la première prise de parole, nous étions une trentaine de personnes, une quarantaine au début de la marche, pour atteindre un maximum de 45 personnes.

La marche s’est déroulée de 17H30 à 19H15, elle a été ponctuée de 5 arrêts avec prises de paroles sur les thèmes de l’expérimentation, de l’alimentation, du divertissement, des droits et de l’habillement. Notre mégaphone ayant eu un soucis technique, elles ont sans doute perdu en impact… Vous pouvez retrouver ces textes et leurs sources dans l’article juste en dessous.

Les lieux d’arrêts ont été choisi en fonction des thématiques abordées. Des renommages symboliques des rues ont été effectués à l’aide de plaques mentionnant un nom d’espèce animale et une information à son sujet.

Ainsi :

Extrait de la vidéo Say Photo

  • la rue Moncey est devenue la rue de la Souris – 1 300 000 souris ont subi des expérimentations en France en 2010 (espèce animale la plus utilisée pour l’expérimentation)
  • la rue Bersot est devenue la rue du Poulet – 747 900 000 poulets ont été tués dans les abattoirs français en 2014 (espèce animale terrestre la plus utilisée pour l’alimentation)
  • la place Victor Hugo est devenue la place du Singe – des singes de 20 espèces différentes sont détenus dans le zoo de la Citadelle. En 2014, une orang-outang a été reconnue personne non-humaine et libérée d’un zoo argentin.

    Extrait de la vidéo Say Photo

  • la rue Charles Nodier est devenue le boulevard de la Vache – 250 000 bovins dans le Doubs, des signalements de maltraitance tous les ans
  • la place Pasteur est devenue la place du Vison – 200 000 visons sont encagés dans des fermes en France (espèce la plus utilisée pour la production exclusive de fourrure).

Le choix de notre itinéraire dépendait de nos points d’arrêts, et comme il se faisait tard, il n’y avait pas toujours beaucoup de monde dans les rues les moins fréquentées. Ceci dit, dans les grandes rues nous étions bien visibles, beaucoup de personnes ont acceptés les tracts d’information qui leur étaient tendus. Il s’agissait ce celui-ci : « La place accordée aux animaux – Pourquoi combattre l’exploitation ? » du Réseau Antispéciste.

Extrait de la vidéo Say Photo

Notre volonté de marcher dans le calme s’est réalisée, il n’y a pas eu de tensions particulières entre les passant-es ou les commerçant-es et nous, tout juste une rapide remarque d’un restaurateur pendant la prise de parole sur l’alimentation.

Nous souhaitons remercier toutes les personnes qui sont venues à cette marche, leur bonne volonté et leur engagement ! Des militant-es des associations Humanimo et Défense Animale Belfort ont entre autre été présent-es.

Merci aussi au photographe indépendant de Say Photo qui a bénévolement pris des photos, filmé et monté une vidéo de la marche, que l’on peut trouver ici : > Article de Say Photo <. À part les deux premières qui sont de Say lui-même, les photos de cette article portant son logo ont été extraites de la vidéo, uniquement pour donner une idée de la marche. 

Cette action est pour nous un encouragement à continuer à militer de différentes façons pour faire avancer la cause animale. À bientôt donc, lors d’autres initiatives !

Extrait de la vidéo Say Photo

D’autres événements avaient lieu en cette Journée Mondiale pour l’abolition de la Viande à Lyon, Nice, Montpellier, Dallas, Montréal, Milan. Des comptes rendus devraient être disponibles sur le site de la Journée pour l’abolition de la viande.

La vidéo de la marche funèbre en hommage aux victimes du spécisme, à Lyon, par 269 Life Libération Animale.

Lettre d’informations d’avril 2015

Et si vous nous rejoigniez ?

À l’occasion de la JMAL (“Journée Mondiale des Animaux dans les Laboratoires” reconnue par les Nations Unies les 24 avril, dédiée aux animaux utilisés dans les laboratoires du monde entier), le CABle proposera documentation et discussions ce mercredi 22 avril 2015 dès 14h place du 8 septembre.
« Vivisection. Et si c’était vous ? » Tout comme International Campaigns, le CABle relaiera cette campagne abolitionniste de tout test et expérience sur les animaux pour des raisons éthiques et scientifiques. Par ailleurs, une minute de silence à la mémoire des animaux victimes de ces pratiques cruelles et contre-productives pour la santé humaine est organisée ce vendredi 24 avril à 12h sur tout le territoire français. N’hésitez pas à propager ces informations trop méconnues.

Actions

Les œufs : aidez L214 par le biais d’une pétition, découvrez quoi faire comme type d’action, apprenez à lire les étiquettes sur les œufs, à remplacer les œufs dans la cuisine

Happenings pour dire NON à l’expérimentation animale et STOP à la vivisection.
Organisés par International Campaigns
– à Paris le 25 avril 2015, place de l’Hôtel de Ville de 14h à 17h
– à Reims le 23 mai 2015, place de la Cathédrale de 14h à 17h
– à Caen le 30 mai 2015, place du Théâtre de 14h à 17h

Pour connaître et réagir aux prises de position de vos élu.e.s politiques, et suivre l’actualité récente.
Contactez votre élu pour lui dire ce que vous pensez de ses actions POUR ou CONTRE les animaux…
Par exemple, à la mairie de Besançon, interpellez Jean-Louis Fousseret
… à la première circonscription du Doubs, interpellez Barbara Romagnan
… à la deuxième circonscription du Doubs, interpellez Éric Alauzet
… à la troisième circonscription du Doubs, interpellez Marcel Bonnot
Et d’autres élus du Doubs.

Pétitions

Anti-corrida : Aidez le CRAC Europe à obtenir l’abolition de la corrida. Dites non au harcèlement judiciaire qui le frappe !

TAFTA : une nouvelle tentative d’accord commercial transatlantique, présage à nouveau d’une intensification de l’élevage industriel. La pétition ici.

Contre un élevage de singes près de Strasbourg.

À Anne Sophie Pic contre le  foie gras : Le foie gras préparé et vendu par la maison Pic provient de la société Mitteault situé dans la Vienne. La presse anglaise a diffusé des images tournées dans cette exploitation.

Conférences, Presse

Conférence “La libération animale : et après ? Inventer une société sans exploitation des animaux.” avec Peter Singer, Matthieu Ricard et Aymeric Caron à Paris 19e, Cité des sciences et de l’industrie, Amphithéâtre Gaston Berger, le samedi 30 mai 2015 de 14h à 18h.
+ d’infos sur Médiapart et L214.

Le 12 juin à 20h à l’Entrepôt (Besançon) sera projeté le documentaire « Entrée du personnel » de Manuela Frésil, sur les conditions de travail dans les abattoirs industriels (59 mn). Bande annonce.

Articles, Vidéos

Le droit animal enseigné à Strasbourg

Nausicaà ou l’optimisme : cette manie des aquariums français de prétendre protéger les poissons en voulant les manger…

Documentaire sur la fourrure (10 mn)

Recettes et restos

Livret numérique de recettes de cuisine.

Site L 214 de restos référencés.

La Révolution culinaire du moment : les blancs en neige à base de pois chiches !
+ Son blog.

 

Compte-rendu de l’action du samedi 31 janvier 2015

A l’occasion de la SMAV, nous étions une petite dizaine à faire réagir les passants du centre ville sur l’idée, pas si utopique, de l’abolition de la viande. Les prises de contact ont été nombreuses (plus de 200 tracts distribués) et variées, avec des approches directes ou plus en douceur.

SONY DSCSONY DSC

Pour poursuivre les dialogues amorcés, notre table de presse accueillait les curieux pour une information plus approfondie, accompagnée d’une dégustation de mets vegan faits maison !

SONY DSC
Nous avons remarqué, et ce depuis plusieurs manifestations, un accueil plus favorable et une augmentation de personnes se disant végétariennes 🙂

A suivre, sans relâche…

Meroux (90) : La pâture est un charnier

Lorsqu’on parle conditions d’élevage et d’abattage des animaux à des personnes carnivores, il est courant de s’entendre rétorquer que les végétariens exagèrent, qu’en Franche-comté, la réalité est plus douce et qu’elle n’a rien à voir avec les images insoutenables qu’on leur montre. “Les franc-comtois élèvent leurs animaux en plein air, dans nos vastes prairies” ; “les paysans aiment leurs bêtes” (écouter l’agriculteur dans l’émission sur France bleue à l’occasion de la journée sans viande). 

En somme, il serait illégitime de s’inquiéter du sort des animaux en Franche-Comté.

La plainte déposée par L214, le 15 mars 2013, pour abandon d’animaux sur une pâture de la commune de Meroux (Territoire de Belfort, Franche-Comté) nous démontre que l’herbe n’est pas plus verte dans nos pâturages…
Une réalité à découvrir sur le site de L214
abandon_troupeau-571

Fresque champêtre urbaine

Pour se changer les idées après une visite de la collection permanente du musée des beaux arts, je vous suggère d’aller voir la fresque que l’on peut voir sur le rond point entre la rue de l’Épitaphe et la rue Alain Savary, au campus de la Bouloie de Besançon.
On doit cette œuvre à SAM3, un artiste espagnol en relation avec Juste Ici, une association qui tous les ans, à travers son évènement Bien Urbain trouve des murs qui auraient bien besoin d’un ravalement et inversement trouve des artistes qui ont besoin de murs pour s’exprimer.
Je vous invite aussi à aller voir en détail et sur place les autres œuvres disséminées dans tout Besançon, pour celles qui ne sont pas éphémères …

D’autres clichés
La carte des réalisations

Geoffrey

Première réunion d’organisation

Bonjour,
Nous sommes en cours de création d’un collectif dénonçant l’exploitation animale et cherchons des personnes sensibilisées pour participer à l’organisation du collectif ou seulement à des actions d’informations.
Pour cela nous organisons une première réunion le lundi 22 novembre 2010 de 17h à 18h30 à Casa Marulaz, 24 place Marulaz.
Si tu es intéressé.e et que tu ne peux pas te déplacer, tu peux nous contacter par mail à : [email protected]. Nous pourrons te contacter pour chaque action ou pour celle à laquelle tu portes plus d’intérêt – habillement (fourrure…), expérimentation, nourriture, divertissement, compagnie.
Et sinon fais tourner l’info !
Pour les groupes ou associations merci de faire passer, à vos adhérents.


à bientôt,
le début de collectif “le cable” (entre l’animal et l’humain) !
______________________
le cable :