Action bisontine contre le spécisme

Humanimo et Le CABle participent à la journée mondiale pour la fin du spécisme, initiée par l’association PEA – Pour l’Égalité Animale.

Soyons nombreux le samedi 24 août, à 15h, devant la Citadelle de Besançon, pour dénoncer les oppressions dont sont les victimes les animaux, demander une réelle considération des intérêts des animaux, et revendiquer l’abolition de toutes formes d’exploitation.

Le spécisme désigne l’idéologie discriminatoire considérant que la simple appartenance d’un individu à une autre espèce est un argument suffisant pour ne pas prendre en compte ses intérêts. 

Malgré les consensus scientifiques sur la sensibilité et la conscience des animaux, nous continuons d’élever certaines espèces pour leur viande, d’autres pour notre compagnie ou notre divertissement. Nous continuons de considérer les animaux de laboratoire comme un modèle pour l’homme, malgré les scandales médicaux qui n’ont pu être évités par ce moyen. Nous continuons d’enfermer les espèces en voie de disparition, faute de faire les efforts nécessaires pour préserver leurs espaces naturels.

Nous, animalistes et antispécistes, considérons qu’il est urgent d’imaginer une société égalitaire qui prendrait en compte les intérêts de tous les êtres sensibles.
De Rio de Janeiro à Varsovie en passant par Besançon, des militant·es antispécistes porteront quelques revendications qui permettraient que notre société évolue pour inclure les animaux dans notre cercle de considération morale.
« Oui à l’altruisme, non au spécisme ! »

N’hésitez pas à vous inscrire sur l’événement facebook. https://www.facebook.com/events/1349725578530406/

Site officiel de la Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme : https://www.end-of-speciesism.org/fr/

Page Facebook de la JMFS : World day for the End of Speciesism – Wodes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *