Pêche de loisir

En France, il y a environ 2 millions d’amateurs de pêche… tous sans aucune formation préalable ni informés sur la manipulation des poissons, la conservation des espèces, la pollution (de l’eau et mort des oiseaux par ingestion de plombs), etc…

Le principal problème de la pêche reste, comme pour toute exploitation animale, la souffrance du poisson : en effet, l’hameçon peut s’accrocher dans le palais ou l’estomac, blesser l’animal, voir même entraîner sa mort.
Le stress engendré par la capture (que le poisson soit relâché ou pas !) est inacceptable !!!

La notion de « loisir » évoque le plaisir, et donc une absence de souffrance… que NOUS la subissions directement ou que NOUS l’infligions à un autre être sensible.

Retour : les poissons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *