SMAV janvier 2016

Semaine mondiale d’abolition de la viande, l’occasion pour le Cable d’interpeller les promeneurs de la rue principale du centre ville de Besançon en ce samedi 23 janvier, ensoleillé. 
La table de presse propose de nombreux tracts sur les différentes exploitations animales et les alternatives éthiques, ainsi qu’un poste de visionnage de vidéos.
Par ailleurs, nous distribuons largement le tract de L214 Abolissons la viande, tentons d’engager la discussion autour de l’idée d’éradiquer totalement la viande de nos repas. Beaucoup passent leur chemin, tract en main, sans un mot. Que deviendront ces tracts ? Tout espoir est permis…
D’autres réagissent avec un Moi j’aime trop la viande jeté de façon inconséquente, que nous ne pouvons laisser passer. Que répondre pour faire vaciller tantôt une arrogance égoïste tantôt une provocation amusée, ou même parfois presque un ton d’excuse ? Les répliques sont de tonalités différentes mais nous nous laisserons à peine gagner par la lassitude après 3 heures de distribution et une petite dizaine de réactions de ce type.
Heureusement, nous avons pu avoir des discussions plus constructives, qui nous encouragent à poursuivre la sensibilisation. Les personnes rencontrées se posent des questions, nous posent des questions, sont prêtes à entendre une argumentation qui remet leurs pratiques en question.
« Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence. » Le temps paraît long mais nous sentons que les mentalités évoluent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *