SMAV de mai/juin 2014

À l’occasion de la Semaine Mondiale pour l’Abolition de la Viande du 24 mai au 1er juin, nous avons tenu des tables de presse – et de dégustation 🙂 – et distribué des tracts au centre-ville.ggy

Ces mets vegan ont été proposés aux passants : pissaladière, brownie choco-coco (ici sa recette, mainte fois demandée !), du tofu, du seitan et du tempeh (grillés sur place !), divers pâté végétaux, des cerises bien mûres…

L’une d’entre nous remarquait que les réactions des gens sont majoritairement plus favorables que lorsqu’elle militait il y a de ça une dizaine d’années.

Affiches disposées-là le temps de l'action

Retours sur la Veggie Pride

La marche

Nous étions quatre cablé.e.s à nous rendre à la Veggie. Nous n’avons pas regretté le déplacement ; malgré le temps pluvieux, défiler aux cotés de personnes ayant fait le choix du végéta*isme avait quelque chose de stimulant ! Un même choix, de multiples façons de l’exprimer, en témoignent les différentes pancartes et accoutrements des marcheu.se.eur.s : Photos choisies (ces photos ont été publiées par diverses personnes sur la page de l’événement facebook).

Il est à noter qu’une interrogation a été soulevée par bien des participant.e.s :
– est-il préférable d’opter pour un événement clairement festif : déguisements, communication sur les apports et avantages du végéta*isme, musique… c’est à dire s’assumer joyeusement et donner une image positive du végéta*isme, ou alors,
– faut-il en profiter pour dénoncer l’exploitation animale : souffrance dans les élevages, problèmes environnementaux, de santé… c’est à dire manifester pour sensibiliser… ?
Difficile de trancher. Les deux tendances étaient présente pendant la manifestation, la deuxième étant tout de même plus représentée.

banderole veggie

Les conférences (…)

Lire la suite