Projection du documentaire Speciesism

Dans quelques jours, nous projetterons un documentaire sur le sujet du spécisme.

bg-homeIl s’intitule Speciesism et sera en anglais sous-titré français,
ce jeudi 3 décembre à 20H au grenier du 4B de la Place du Jura.

>Bande-annonce<
>Site officiel<

Résumé très succinct :
Dans ce documentaire, on suit l’enquête d’un jeune homme qui se pose des questions sur l’exploitation des animaux. Comment ? Qui ? Où ? et enfin, pourquoi ? Qu’est-ce donc que le spécisme ?

Compte-rendu de l’action du 25 novembre 2015

Mercredi 25 novembre se tenait la journée mondiale contre le foie gras. À cette occasion nous nous sommes rendus place du 8 septembre pour y distribuer des tracts rappelant les cruelles réalités de la production de foie gras.

Nous avions également installé une petite table d’informations, pour permettre de développer les débats engagés lors du tractage, et proposer brochures, recettes et pétitions.
index
Notre présence fut plus courte que lors d’autres actions, la pluie et le froid n’incitant guère les passants à prendre le temps de discuter avec nous, mais nous sommes néanmoins satisfaits d’avoir opéré cette petite piqûre de rappel à l’approche des fêtes.

Participation à Alternatiba 2015

Dans le cadre du festival Alternatiba Besançon – qui se tiendra le weekend du 17/18 octobre – le CABle organisera un stand d’information sur le sujet du spécisme et projettera le documentaire Cowspiracy.

Stand : Place Marulaz
Samedi : de 14H à 18H
Dimanche : de 10H à 18H
Pour réviser, ou pour une première approche, voici deux définitions du spécisme :
http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article13
https://fr.wikipedia.org/wiki/Spécisme

Projection : Salle B, Centre Diocésain, 20 Rue Mégevand
Le samedi à 17H30. Entrée libre. VOSTFR.
La projection sera suivie d’un débat 🙂

Cowspiracy_2015Ce documentaire établit des liens entre l’élevage d’animaux de rente et diverses atteintes faites à l’environnement (réchauffement climatique, baisses des réserves en eau potable et de la biodiversité, déforestation, accaparement des sols…). Il souligne qu’il s’agit d’une question trop souvent ignorée par les gouvernements… mais aussi par d’importantes ONG et associations environnementalistes.

>Bande annonce<
>Site officiel< (fourmille d’informations, en anglais)
>Notre événement facebook<

Ce n’est pas tout !

Une pré-projection de ce documentaire aura lieu ce mardi 6 octobre, dans le local de l’association SPAM, situé au 17 rue de l’École.
Celle-ci commencera à 20H. Entrée prix libre en soutien à SPAM.

Cowspiracy-Infographie finaleCowspiracy_sources_A2

Marche pour la fermeture des abattoirs

rubbandLa marche pour la fermeture des abattoirs, session 2015, version parisienne… un grand moment, où l’on peut clamer en cœur ce que d’habitude nous prenons quelques précautions à affirmer, craignant de choquer, ou de susciter de l’hostilité. Parce que même si de plus en plus de médias relaient ce type de revendication (tout récemment encore, cet excellent article est paru dans Paris Match, et ce livre de Martin Gibert a été publié), elles ne sont pas encore tout à fait démocratisées.

Selon les organisateur-es de la marche, et cet article, 1500 ou 2000 personnes étaient sur place… dont 4 personnes du CABle, venues à bord des mini-bus combactiviens. Ces albums photos rendent bien l’ambiance volontaire et énergique de la marche. De plus, de nombreuses associations étaient présentes sur la vegan place, proposant informations et dégustations. L214 a réalisé cette émouvante vidéo rétrospective. Sans nul doute serons-nous encore plus nombreux-es l’année prochaine !

Action pour la JMAL

Ce mercredi 22 avril, nous étions 6 militant-es à avoir installé une table d’information et à avoir diffusé des tracts sur l’expérimentation animale, de 15h à 18h place du 8 Septembre. Petite vidéo sur cette action.
Ceci à l’occasion de la Journée Mondiale des Animaux dans les Laboratoires. Nous voulions sensibiliser le public à l’utilisation massive d’animaux malgré l’inutilité et la cruauté de ces expérimentations.

tests-sur-animaux-copie
Nous avions différents tracts présentant des méthodes substitutives, des listes de produits non-testés, ainsi que des informations plus générales sur l’antispécisme. Nous avons constaté que globalement la vivisection reste un sujet méconnu du public : nombreux sont celleux qui croient l’expérimentation animale nécessaire et inévitable, alors que de plus en plus de scientifiques se mobilisent pour son abolition – des exemples : Antidote Europe, Pro Anima et Ethicscience. Il reste donc un gros travail d’information à accomplir, même si nous avons déjà reçu des échos favorables.

Quelques actions pour la Journée Sans Viande

affichejsva3hdÀ l’occasion de la Journée internationale sans viande, qui a lieu tous les 20 mars, nous avons distribué des tracts à plusieurs endroits de Besançon. Organisé-es en équipe de deux, nous nous étions placé le mercredi 18 au restaurant universitaire de la fac de Lettres, le jeudi 19 au restaurant universitaire Canot et le vendredi 20 aux alentours de la place du Marché. Une bonne occasion pour faire réfléchir à une réduction de sa consommation de viande… voir à sa suppression.

Nous en profitons pour partager ici cette tribune parue sur le site de Libération. Elle aborde des thèmes que nous trouvons importants tels que le spécisme et la critique de l’idée de nature. Extraits :
Refuser son identité d’espèce en se définissant comme un être vivant et sensible est un moyen de lutter contre le spécisme et de favoriser l’avènement d’une société démocratique multi-espèces, telle que celle proposée par Sue Donaldson et Will Kymlicka dans Zoopolis.”
“Or, de même que la catégorie raciale et la catégorie de sexe sont le produit de rapports sociaux de domination qui leur préexistent et qu’elles légitimisent en les naturalisant, de même la catégorie d’espèce est le produit des relations de domination que les êtres humains exercent sur les autres animaux et dont elle interdit la contestation au nom de la Nature.”

Compte-rendu de l’action du samedi 31 janvier 2015

A l’occasion de la SMAV, nous étions une petite dizaine à faire réagir les passants du centre ville sur l’idée, pas si utopique, de l’abolition de la viande. Les prises de contact ont été nombreuses (plus de 200 tracts distribués) et variées, avec des approches directes ou plus en douceur.

SONY DSCSONY DSC

Pour poursuivre les dialogues amorcés, notre table de presse accueillait les curieux pour une information plus approfondie, accompagnée d’une dégustation de mets vegan faits maison !

SONY DSC
Nous avons remarqué, et ce depuis plusieurs manifestations, un accueil plus favorable et une augmentation de personnes se disant végétariennes 🙂

A suivre, sans relâche…

Compte-rendu du stand d’informations et du happening contre le foie gras

L’action s’est déroulée Place du 8 Septembre, dès 15h, ce premier samedi de décembre. Une douzaine de personnes se sont associées pour témoigner de la cruauté qui se cache derrière l’un des mets les plus prisés des fêtes de fin d’année : le foie gras.

02En tant que CABle, c’était la première fois que nous organisions une action avec mise en scène (ou “happening”). Nous avons été heureux-e d’être rejoints par plusieurs personnes extérieures au collectif. Ainsi, certain-es portaient des pancartes expliquant comment est fabriqué le foie gras, d’autres tractaient, tenaient la table d’information et de dégustation, ou encore, pour une personne, jouait le rôle du “consommateur-e aveuglé-e”.

De nombreux regards intrigués se sont arrêtés sur notre groupe, et celleux qui tractaient ont 01eu des retours majoritairement positifs. Des signatures ont été récoltées pour la pétition.
Nous sommes restés en place près de 3 heures. À la tombée de la nuit, il était temps pour nous de filer nous réchauffer 😉

-> Un aperçu de l’action en vidéo <-

Deux membres de Combactive nous ont rejoint pour cette action. Plusieurs câblé-es ont déjà prit part à des actions menées par cette association basée à Dijon, ce qui sera le cas pour le stand d’information contre le gavage qu’illes feront le 27 décembre à partir de 14H, Place du 8 Septembre à Besançon.

Action SMAV de septembre 2014

Dans le cadre de la SMAV (Semaine Mondiale d’Abolition de la Viande), nous étions 8 personnes, lundi 23 septembre, de 17 à 19h, à sensibiliser les passants aux idées de la fermeture des abattoirs, de la disparition de la viande des étals, et d’un changement d’habitude alimentaire en faveur du végétarisme.

affiche-abolir-la-viandeDistribution de tracts, discussions, dégustations : nous avons varié les moyens pour montrer que le spécisme est une discrimination arbitraire et injuste et qu’une alimentation végétalienne (c’est à dire sans chair animale ni sous-produits animaux) est une alimentation facile, à portée de main et de bourse, et surtout, libérée de toute souffrance infligée aux animaux.

La dégustation comprenait cette fois-ci des madeleines nappées de chocolat et divers tartinables salés (houmos maison, pâtés achetés en magasin).

Nous sommes tou.te.s d’accord pour dire que l’accueil fut particulièrement favorable. Il y eut bien deux personnes pour ricaner, mais en règle générale, nous avons eu des réactions positives. Une dizaine de personnes se sont même dites végétariennes ou sur le point de le devenir. Une personne est prête à rejoindre notre collectif.
Voilà de quoi nous encourager à poursuivre, conforté.e.s dans notre conviction d’être sur la bonne voie…

Lettre d’information de septembre 2014

Et si vous nous rejoigniez ?

  • Lundi 22 septembre de 17H à 19H, à Besançon, Place du 8 septembre :
    Table de presse, tractage et dégustation sur la thématique de l’abolition de la viande.
  • Samedi 11 octobre à Besançon puis Émagny : Manifestation contre l’élevage de visons d’Émagny. Début de la manif de Besançon prévu devant la mairie, à 13H30. Puis un départ en car est organisé pour Émagny. Voir les détails sur le site de Combactive.

Restons mobilisés !

Pour information…

  • “Faute d’une révolution qui amènerait la paix durable, Israël subit une autre révolution : le changement des habitudes alimentaires sans produits laitiers, œufs ou viande.” Voir l’article.
  • La 4e édition des rencontres internationales sur la question des droits des animaux au Luxembourg vient d’avoir lieu. Voir son site et les vidéos des conférences (en anglais).

Avec plus de légèreté